Amoureuse etc, Blogue, Isa Belle, Matante Isa / 2018-02-06

Ne laisse pas la Saint-Valentin devenir un besoin!

Matante Isa et ses conseils

Bon, il faut qu’on jase là, ma grande!

Matante ne t’annonce rien en te disant que c’est la Saint-Valentin dans quelques jours. Ton sapin de Noël n’était même pas défait que l’on te garochait les cupidons et les fausses roses en chocolat par la tête.

Comme à chaque année, ton chum te dit combien il trouve ça con comme fête: «Moi, je célèbre pas ça, une fête commercialeeee!». Toi, tu fais comme si tu étais d’accord avec lui. Mais dans le fond, tu rêves en secret qu’il t’amène souper ou au moins qu’il t’apporte des fleurs qui finiront aux vidanges trois jours plus tard.

Puis, s’il t’écoute et qu’il ne fait rien pour célébrer cette fête «préfabriquée pour nous faire dépenser de l’argent», toi, tu vas avoir le goût d’aller dépenser le tien pour t’acheter des fleurs à ton toi-même juste pour pouvoir lui garocher par la tête.

Outre le fait qu’on dirait vraiment que la Saint-Valentin me fait penser à garocher des choses par la tête aux gens, tu vois un problème ici?

Bien, le premier selon moi est simple: Dis ce que tu penses ou assume les conséquences de ton silence. Si tu dis à ton homme que c’est ridicule la Saint-Valentin, sur le ton d’une fille cool, ou «one of the boys » même, c’est de ta faute si vous ne faites rien pour célébrer. Tu peux lire ce que matante pense sur assumer son silenceici, dans une autre de ses illuminations

Mais le plus gros problème dans toute cette histoire digne d’une mauvaise comédie romantique que ton homme ne voudra jamais regarder, c’est que tu ressens le BESOIN de fêter la Saint-Valentin.

***Par contre, les conseils qui suivent ne s’adressent pas à toi si cette année, c’est la toute première fois que tu as un amoureux pour la Saint-Valentin. Puis là, je ne te parle pas de ton premier chum à 15 ans. Ton premier vrai chum d’adulte! Tsé, celui qui peut avoir le budget pour une fin de semaine d’amoureux ou qui n’est pas obligé de demander un lift à ses parents pour t’amener au restaurant? Parce que c’est normal de vouloir célébrer comme dans ses rêves de petites filles au moins une fois.***

Mais toi qui es avec ton homme depuis quelques temps (ou quelques années!) pourquoi veux-tu absolument souligner le 14 février? Mais surtout, pourquoi vas-tu être déçue, triste ou même fâchée si vous ne faites rien?

C’est aussi simple que de se faire un gin tonic! 2 onces de gin pour 5 onces de tonic, la grande!

Tu as laissé la Saint-Valentin devenir un BESOIN.

Pourquoi veux-tu absolument des fleurs choisies vite vite chez le fleuriste après 45 minutes d’attente?

Pourquoi aller souper dans un restaurant quand il est rempli de petits couples bruyants habillés sur leur 36?

Pourquoi réserver dès le mois de septembre ta fin de semaine d’amoureux de février à Tremblant?

Ou, pourquoi tu laisses une fête créée de toute pièce te dicter quand tu dois faire quelque chose de spécial avec ton homme?

Si pour toi, c’est primordial de célébrer Cupidon et sa fête de coeurs en carton, c’est clairement que tes BESOINS en tant qu’amoureuse ne sont pas comblés le restant de l’année. Parce que s’ils l’étaient, les coeurs en chocolat que l’on te garoche depuis la fin décembre te passeraient carrément au dessus de la tête!

Tsé, Matante, elle a un peu d’expérience! J’ai été en couple avec un autre mononcle pendant plusieurs années, imagine-toi donc. Oui! Je suis une VRAIE matante! Je bois du gin tonic, je crochète ET je suis DIVORCÉE. Ça rend mes conseils deux fois plus importants. Alors, écoute mes sages paroles de femme avec du vécu!

Avec l’ancien mononcle, j’attendais la Saint-Valentin avec impatience. Je lui achetait un cadeau, une carte. Des années, j’attendais même 45 minutes chez le fleuriste pour lui acheter des fleurs! Ouin! Je me sentais tellement femme moderne… Lui? Au début de notre relation, j’avais une carte ou un petit cadeau. Après, plus rien.

J’étais alors déçue comme Cendrillon quand minuit a sonné et qu’elle a dû dire adieu à son prince charmant. Mais je ne lui disais pas, à l’homme. Il faisait comme presque tous les gars et disait qu’il détestait cette fête. Et je faisais un peu comme toutes les filles et je ne lui disais pas que j’aimerais la fêter.

En fait, je rêvais secrètement qu’il m’amène dans un resto où on pourrait passer la soirée à se regarder les yeux dans les yeux ou qu’il me fasse la surprise d’une fin de semaine juste tous les deux dans un chalet à profiter du paysage / faire des «cabrioles». Il faut bien profiter de la Saint-Valentin pour combler TOUS les besoins…

Mais je n’en avais JAMAIS ou presque des moments comme ça avec lui. Et on ne parle pas juste à la Saint-Valentin.

Mes BESOINS d’amoureuse n’étaient pas satisfaits. Et j’espérais fort fort qu’une fête était pour combler le vide qu’il y avait dans mon coeur…

Avec Mononcle actuel, on va au resto un jeudi. On part en amoureux une journée ou deux de temps en temps. On se paie des sushis qu’on mange devant la télé. On se crée des soirées de fête des amoureux souvent.

Mais surtout, mon homme me fait sentir comme une VIP, à tous les jours.

  • Il me donne un bisou sur le front quand il passe derrière moi pendant que je suis en train de faire du crochet sur le divan.
  • Il déneige mon auto. Il me fait mon café.
  • Il vient me donner un câlin tous les matins à 5h30 pendant que je dors avant de quitter pour le travail.
  • Il me fait des clin d’oeil. Des sourires.
  • Il me prend dans ses bras quand je passe dans le corridor. (Ou me pogne carrément une fesse!)
  • Il me fait rire. Plusieurs fois par jour.

C’est simple: il me fait sentir si importante et spéciale quotidiennement, que je ne ressens pas le BESOINde fêter ça annuellement!

C’est la Saint-Valentin à tous les jours avec lui! OUI, c’est quétaine! Mais vrai!

Alors, comprends-tu, que si tu veux absolument la célébrer, c’est peut-être parce que tes besoins ne sont pas comblés?

Puis ça, c’est tout un problème. Non?

N’attends pas le 14 février pour être heureuse, voyons donc!

Parle à ton homme! Fais-lui même lire ce texte! Pourquoi pas? (Puis si tu l’as lu, mon grand, j’espère que tu comprends qu’il faut faire des changements…)

Ne laissez pas la Saint-Valentin devenir un BESOIN.

Soyez heureux à tous les jours, les amoureux!

Et vivez votre bonheur à toute heure!

Je te laisse sur ces dernières lignes si magiquement quétaines qu’on les dirait presque tirées d’un roman harlequin!

À plus, la grande! xxx

Isa Belle

3 Comments

  1. oth67

    Quand on aime, c’est chaque jour !
    Le 14/02, c’est la St Picsou comme beaucoup d’autres jours…

    04 . Août . 2018
  2. Bonne Saint-Valentin, Mme la Prof!

    […] À lire: Ne laisse pas la Saint-Valentin devenir un besoin! […]

    11 . Fév . 2019
  3. Bonne Saint-Valentin, Mme la Prof! – IsaProfEtc

    […] À lire:Ne laisse pas la Saint-Valentin devenir un besoin! […]

    10 . Mar . 2019

Laisser un commentaire