#marentreezen, Blogue, Isa Belle, P'tite vie de prof, Prof etc / 2018-08-21

Ça compte, les journées pédagogiques!

Comme tous les autres enseignants du Québec, tu retourneras à l’école cette semaine.

Tu as sûrement dû expliquer au moins UNE fois cet été que tu ne commences pas l’école en même temps que les petits humains…

Ben oui, tu dois rentrer travailler quelques jours avant. Il y a des journées pédagogiques avant le 29 août, tsé!

C’est là que tu as vu le regard sceptique de la personne à qui tu parlais:

«Ben voyons! Comme si c’était du travail, les journées pédagogiques! Ça compte pas!»

Mais si on comptait, justement, tout ce que tu auras à faire dans les prochains jours pour que ta classe soit prête pour la rentrée?

Le premier jour de TA rentrée à toi

Tu ne vas sûrement pas avoir le temps de mettre un pied dans ta classe avant d’avoir une réunion qui durera facilement trois heures.

Réunion où l’on te présentera tes nouveaux collègues, avec un petit jeu brise-glace si tu as une direction inventive, que personne n’aura le goût de faire, mais fera pareil.

Après le choix des comités pour l’année et la remise des listes d’élèves, de ton horaire, des plans d’intervention de ta classe, de la feuille d’informations que tu dois remplir à chaque année et remettre à la secrétaire même si ça fait 15 ans que tu travailles à cette école et que tes infos n’ont pas changé, tu vas peut-être enfin pouvoir aller voir l’état de ton local, seulement si un des comités dont tu fais partie n’a pas décidé de faire sa première réunion tout de suite, question de pouvoir passer à autre chose ensuite.

Lorsque tu entreras dans ton local, tu déposeras tes choses par terre, tu te retrousseras les manches, et tu te mettras… à replacer tous les meubles et pupitres. Les concierges ayant travaillé fort cet été, tu as une classe super propre! Mais où rien n’est placé à son endroit d’origine. Et tu n’en veux pas aux concierges! Tu sais très bien qu’ils ont autre chose à faire!

Tu passeras le restant de la journée à déplacer bureaux, tables et bibliothèques, pour te sentir un peu plus chez toi, en espérant ne pas te faire mal au dos et commencer l’année en maladie.

Et lorsque tu diras à ton amie, conjoint, père, voisin, combien tu es fatiguée le soir, on te répondra peut-être: «Ben là! T’as été en meeting toute la journée!»

Et ça continue!

Le lendemain, après une autre rencontre (ou deux!), tu passeras par le secrétariat pour prendre les boîtes de matériel que tu as commandées en juin, en espérant qu’un de tes collègues ne soit pas parti avec par mégarde. Tu l’attends avec impatience, ta nouvelle agrafeuse!

Tu ouvriras les boîtes une à une, en vérifiant bien de cocher chaque item reçu sur deux listes: celle du fournisseur et la copie de celle que tu avais donnée à la secrétaire avant de partir en vacances. Tu veux vraiment être certaine que tout y est! Surtout ton agrafeuse…

Tu essayeras de faire des miracles et de placer toutes ces merveilles dans tes armoires, en te disant que tu n’aurais peut-être pas dû laisser les élèves faire le ménage de celles-ci en juin.

Pendant que tu seras occupée à ranger, tu entendras un message à l’interphone de l’école demandant à tous les enseignants de venir chercher les agendas de leurs élèves au bureau. Tu fileras vite comme l’éclair pour les compter et les rapporter dans ton local, parce que tu te rappelles tellement de l’année où tu avais pris le temps de finir ce que tu faisais avant d’y aller et qu’il n’en restait plus!

Encore un peu essoufflée de ta course, tu identifieras chaque agenda pour chaque élève, sans oublier le numéro de ton groupe, pour faciliter la tâche de celui ou celle qui retrouvera le précieux objet dans la bibliothèque ou la cafétéria en mars.

Tu veux connaître tous les chapeaux des profs? Lis ceci!

Les dernières avant la «vraie» première

Qu’il te reste une ou deux autres journées pour préparer la rentrée, elles passeront aussi vite, si ce n’est plus même, que les deux mois de vacances que tu viens d’avoir!

Tu passeras une partie de celles-ci à décorer ta classe. À essayer de la rendre aussi belle que celles que tu as vues sur les réseaux sociaux…

Tu as envie de lâcher prise un peu sur la déco cette année? Lis ceci sur le blogue de Julie Philippon!

Tu poseras des affiches achetées avec ton budget de voyage en août et découperas des étiquettes identifiées au nom de chaque élève. Ta machine à plastifier va tellement dégager de chaleur qu’il fera 38ํ०C dans ta classe.

Tu vas essayer pendant une heure de couvrir tes babillards avec un beau papier turquoise qui va tellement bien avec tes affiches et tes étiquettes. Papier que tu dois arriver à découper de la bonne grandeur en le déroulant de son rouleau de papier de toilettes géant qui ne cesse de s’enrouler sur lui-même!

Tu vas mettre ton beau et grand papier le plus droit possible avant de le fixer, en tenant ta nouvelle agrafeuse d’une main et en essayant d’enlever toutes les bosses d’air de l’autre, sans sacrer. Ah puis profites-en et sacre! Les élèves ne sont pas encore là! Il y a quelqu’un qui aime ça, installer ce % »$&*! de papier là?

Ensuite, tu vas prendre deux heures pour décorer ta porte de classe. Pour qu’elle soit aussi belle que celle de tes collègues.

Comment décorer une porte de classe sans trop se forcer? Clique ici!

Enfin! Tu planifies!

Tout sera enfin à ton goût et tu vas t’asseoir avec ton nouveau cahier de planification tout neuf, pour planifier ce que tu feras les premiers jours avec tes élèves. Quand tu seras très concentrée sur ton travail, tu réaliseras que tu avais oublié que tu avais une rencontre avec les enseignants qui avaient tes élèves l’an dernier.

Tu courras, avec ta liste de classe et un crayon, dans le local où tes collègues seront déjà en train de discuter, pour écouter 36 anecdotes différentes à propos de chacun de tes futurs élèves.

Tu finiras ensuite ta planification de la rentrée. Puis tu te rendras à une dernière rencontre du personnel, où la direction expliquera en détails comment se dérouleront les premières journées. Pour réaliser qu’aucune activité organisée pour l’école ne fonctionne avec ce que tu avais planifié… et que tu dois recommencer!

Voir la section d’activités pédagogiques, simples et gratuites!

Alors, ça compte?

La soirée avant la rentrée, tu seras épuisée des dernières journées, mais aussi un peu fébrile de rencontrer les petits humains d’élèves qui vivront l’aventure d’être dans ta classe cette année.

Tu prendras peut-être un verre de vin (ou deux!), en riant silencieusement de la phrase que ton amie, conjoint, père, voisin t’avait dit la semaine dernière sur les journées pédagogiques.

Ben oui! Ça compte, les pédagogiques! Parce que ton métier, il compte!

Bonne rentrée à tous les enseignants!

Clique ici pour des trucs pour une rentrée zen!

Écrit par Isa Belle

Pour d’autres billets par Isa Belle, clique ici!

Isa Belle

Comment

  1. oth67

    J’adore ton billet !
    En France cela s’appelle la pré-rentrée, elle peut durer de 1 à jours…
    Ma classe se décore au fur et à mesure !

    22 . Août . 2018

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *