Activités pour prof un peu paresseux, Blogue, Isa Belle, Prof etc / 2019-01-21

Comment décorer une porte de classe sans trop se forcer – Prise 2

Ah les fameuses portes de classe décorées!

Souvent tout droit sorties de la merveille créative qu’est Pinterest, elles sont souvent éclatantes, amusantes et excentriques.

Tous les passants, élèves, profs, direction et même les parents, n’y voient que du feu et félicitent l’enseignant(e) pour son travail.

Ce que personne ne voit, c’est parfois toute l’anxiété qui se cache derrière cette porte sensationnelle. Pourtant, il ne suffirait que de l’ouvrir pour y découvrir un/une prof épuisé(e) et fatigué(e), mais satisfait(e) et fier(e) du résultat final.

Pourquoi s’infliger ce stress?

Cette semaine, il y avait un concours de décoration de porte à mon école.

Dès lundi, l’idée de devoir décorer ma porte de classe pour en faire la plus belle de tout l’univers de mon école m’a apporté des sueurs froides.

Quand aurais-je le temps d’enguirlander ma porte ET d’enseigner ce que j’avais prévu? Je prévoyais déjà plusieurs heures de lunch, ciseaux dans une main et bâton de colle dans l’autre, à essayer de faire un petit bijou de créativité.

J’avais déjà une goutte de sueur qui me coulait dans le dos. Juste à y penser…

Mais cette année, j’ai décidé de ne pas m’imposer de stress inutile. De penser à moi. De penser à ma priorité: ENSEIGNER.

De devenir une prof plus près de ses élèves. Une prof un peu paresseuse. Qui veut une vie après l’école.

Une prof qui ne stresse pas à cause d’une porte à décorer!

Clique ici pour savoir pourquoi je veux devenir une prof paresseuse! 

img-2857

Responsabiliser les élèves

La décoration de la porte, elle était pour QUI dans le fond?

Pour mes petits humains d’élèves, bien sûr!

Comment pouvais-je faire de ce concours une activité où ils pourraient apprendre? Sans trop me compliquer la vie?

C’était pourtant si simple! En leur donnant la responsabilité de décorer la porte!

J’ai tout de suite décidé que cette semaine, mes mains ne toucheraient pas à une paire de ciseaux et un bâton de colle.

Je ne ferais rien pour décorer la porte. Les élèves feraient TOUT!

Pour d’autres activités pour prof un peu paresseux, clique ici!

Une visite sur Pinterest

Après avoir expliqué à mes petits humains d’élèves le concours et ses règles, nous sommes allés visiter le fameux Pinterest pour trouver l’idée qui ferait de notre porte la plus belle de l’école.

C’est le seul moment où je les ai aidés. J’ai été leur guide parmi les millions de photos de portes décorées qui sont publiées sur Pinterest. En fait, je les ai aidés à trouver une idée que je savais qu’ils seraient capables de reproduire, et dont j’avais le matériel pour le faire en classe.

Pas question d’aller faire une razzia de plusieurs dizaines de dollars dans les magasins. Razzia que je paierais de ma poche, bien sûr!

Je te laisse ici le lien de l’idée qu’ils ont choisie! Un pingouin géant!

img-2862
Une idée simple et faisable avec le matériel que j’avais en classe!

Je n’y laisserai pas mes heures de lunch! Ou oui, un peu…

Mon premier but était de laisser les élèves faire la porte, petit à petit, lorsqu’ils avaient fini leur travail.

Parce que je ne toucherais pas à la porte! À y penser, je retrouvais la sensation de la petite goutte dans le dos de toute façon!

Mettons que leur organisation a laissé à désirer… Ça se marchait dessus, ça donnait des ordres, qui n’étaient pas respectés, évidemment. Ça perdait du temps à couper du papier pour rien, parce qu’un autre l’avait déjà fait…

Bref, en une heure, il y avait deux petits papiers noirs et un blanc collés sur la porte.

J’ai dû me faire à l’idée: J’allais devoir rester au lunch pour leur donner plus de temps.

Mais à MES conditions!

img-2856

J’ai mis une chaise dans le couloir, j’ai sorti mon projet de crochet que j’avais apporté pour l’heure du dîner… et j’ai crocheté en supervisant leur travail.

(J’ai surtout sorti ma laine et mon crochet pour avoir quelque chose à faire avec mes mains! Question que l’envie de prendre ciseaux et bâton de colle ne me vienne pas en tête!)

Tu veux une autre activité pour décorer une porte de classe sans trop te forcer? Clique ici!

Quand les élèves et la prof apprennent quelque chose

Après l’heure du lunch, la décoration n’était toujours pas terminée. Et de ce que je voyais de la porte, je me disais que ça serait loin d’être un chef d’oeuvre… Ouf!

*Note à moi-même: quand les élèves font le travail seuls, c’est bien plus long.*

Je leur ai donc laissé 30 minutes de plus en classe pour terminer la porte. Et c’est le 30 minutes qui a été le plus efficace!

Au lieu de tous essayer de tout faire en même temps, les petits humains se sont donné des tâches: une équipe finissait le pingouin, une autre le foulard, une autre la tuque…

Les voir enfin s’organiser par eux-mêmes m’a fait chaud au coeur! J’étais fière de leur accomplissement, de l’apprentissage qu’ils étaient en train de faire.

Je me suis dit que même si la porte n’était pas terminée à temps, ils avaient appris quelque chose de bien plus important: travailler ensemble et s’organiser.

Et lorsqu’ils sont venus me chercher, des étoiles de fierté dans les yeux, pour me dire de venir voir, qu’ils avaient terminé, j’ai été encore plus fière d’eux!

La porte est magnifique! Vraiment!

img-2853
Voici leur chef d’oeuvre!

Moi aussi, j’ai une fois de plus appris quelque chose d’important: j’ai lâché prise sur une situation qui me stressait. J’ai trouvé une solution. J’ai choisi de faire confiance aux élèves. Avec le même résultat que si j’avais choisi de tout faire moi-même.

La porte est décorée. Elle est magnifique! Et moi, je suis restée zen toute la semaine!

Lâcher prise et revenir à l’essentiel

Je dis de plus en plus “Non.” aux situations stressantes. Je cherche des façons d’impliquer les élèves. Afin d’en faire moins. Et qu’ils apprennent plus.

Apprendre comment travailler ensemble est tellement important! Et avoir une prof zen aussi!

Et si lâcher prise faisait de toi un meilleur prof? Lis ceci sur le blogue de Julie Philippon!

L’essentiel, c’est ça! ENSEIGNER. Le reste, c’est du superflu. J’essaie de me concentrer sur le premier et de faire moins le deuxième.

J’arrive au même résultat qu’avant. Et je suis plus heureuse.

Dis-moi ce que tu penses de la porte de mes élèves!

Texte écrit par Isa Belle

IMG_1114

Pour lire d’autres billets écrit par Isa Belle, clique ici!

Isa Belle