Blogue, La prof (extra)ordinaire, P'tite vie de prof, Prof etc / 2019-02-11

Bonne Saint-Valentin, Mme la Prof!

Nous y sommes : la Saint-Valentin est dans quelques jours. Cette fête arrive en pleine période creuse dans notre profession. L’enthousiasme de la rentrée, l’essoufflement de la première étape, des bulletins et des PI est derrière nous. La frénésie de Noël est passée.

Janvier et son temps froid, qui garde les élèves à l’intérieur toute la journée. Le soleil qui se couche tôt, la noirceur. Plusieurs parmi nous avons les cernes plus prononcés sous les yeux et il n’est pas rare de croiser une collègue les yeux dans l’eau. Certaines nous quittent pour prendre du recul et prendre soin d’elles…

En cette fête de l’amour, il est important de penser à toutes ces personnes qui nous aiment et qui nous entourent afin de nous rappeler que nous ne sommes pas seules dans cette galère qu’est notre profession.

heart-3980232_1920

Chéri, je t’aime… merci d’être là!

Nos conjoints sont nos alliés de tous les jours. Durant notre BAC, ils nous ont regardés en silence vouloir refaire le monde et créer des activités pour nos supervisions de stage. Ils ont assisté, impuissants, à nos débuts de carrière et à notre précarité d’emploi.

Ils nous écoutent patiemment parler de nos élèves avec passion. Et si, par malheur pour eux, il y a d’autres profs dans votre groupe d‘amis, ils assistent à de nombreuses discussions pédagogiques le samedi soir!

Ils sont là à notre retour de la rencontre de parents avec un verre de vin et un bain chaud. Ils nous accompagnent dans les bazars et les ventes de garage pour dénicher des livres pour notre coin lecture. Ils savent que nous serons les filles les plus heureuses du monde de recevoir une plastifieuse pour Noël! Nos conjoints acceptent sans broncher qu’une partie de notre cerveau soit dédié à notre profession!

love-903178_1920

Nos chéris nous écoutent quand nous avons des inquiétudes en lien avec nos élèves. Ils affichent des mines étonnées lorsque nous leur racontons certaines tranches de  nos vies de profs. Parfois ils s’enflamment, parfois ils restent de marbre. Mais toujours, ils sont là. Parfois avec un mouchoir et une épaule. Et, parce qu’ils nous aiment, ils nous disent C’est juste une job chérie.

À lire:Ne laisse pas la Saint-Valentin devenir un besoin!

Nos enfants

Mes deux peanuts me drainent beaucoup d’énergie, mais elles sont ce que la vie m’a donné de plus précieux et important. Leurs petites bouillent souriantes, leurs sourires, leurs yeux pétillants, leurs câlins, leur amour me nourrissent chaque jour.

Oui, il m’arrive de me dire que ma patience est au niveau zéro après une journée de travail et que mes filles héritent de mon restant d’humeur… Je demeure humaine. Oui, on mange parfois des grilled-cheese devant la télé toutes collées.

Mais quand une des deux me lance que mes élèves sont chanceux d’avoir une prof comme moi, qui pense à eux et qui fait des activités cool, ça me booste. Je me dis bien humblement que je dois être un bon modèle.

child-164492_1280

Notre famille élargie

Mes parents sont très présents dans ma vie. Ils m’ont vu jouer au professeur avec mes toutous et mes poupées et ils m’ont épaulé tout au long de mes études.

Ma mère a récemment pris sa retraite du monde scolaire après 21 ans. Nous avons même eu le bonheur de travailler à la  même école pendant quelques années. Savoir ma mère au bout du fil au besoin est aussi une grande source de réconfort.

Nos amies

Profs ou pas,  nos amies sont nos confidentes, nos sources de fous rires et de soirées où le bon vin et les histoires croustillantes se côtoient. Nos amies qui accueillent nos petits bonheurs ou nos grandes inquiétudes. Nos amies qui, d’un seul coup de fil peuvent nous redonner notre sourire. Nos amies qui partagent nos vies et les égaillent de leur présence. Nos amies qui sont là quand ça va bien, mais surtout quand ça ne va pas. Ces amies qui ont un 6e sens et qui sont là quand on en a le plus besoin.

On a aussi ces centaines d’amies virtuelles avec qui on partage des clics, des citations inspirantes ou des textes percutants. Notre fameux réseau social. On y fait des belles découvertes et on y puise parfois de belles idées.

valentines-day-3934786_1920

Nos collègues

Nous ne sommes pas seules dans nos salles de classe. Nous sommes entourées de nos collègues avec qui on partage bien plus que notre milieu de vie,  nos planifications, nos inquiétudes, nos idées novatrices et nos stratégies gagnantes. Enlevons nos œillères et ouvrons-nous les unes aux autres, nous y ferons de belles découvertes. Oui il y a les profs, mais il y a aussi les éducatrices, le concierge, les gens à l’administration, les professionnels et les gens à la cantine.

La responsabilité de la réussite de nos élèves ne repose pas sur nos uniques épaules, nous la partageons tous. La force d’une équipe réside en chacun de ses membres. Comme Ariane Moffat le chante si bien dans Miami Le tout est plus grand que la somme des parties.

Combien de chapeaux portent les profs? Clique ici pour le savoir!

red-rose-3923299_1920

Alors, en cette fête de l’amour, sortons des clichés tels que cupidon et les cœurs rouges et disons haut et fort à toutes ces personnes qui nous aiment et qui sont là combien nous les aimons et les apprécions. Un simple sourire peut faire toute la différence dans le quotidien d’une personne.

Bonne St-Valentin et souvenez-vous que le chocolat est bon pour la santé!

Écrit par: La prof (extra)ordinaire

prof extra ordi

Pour lire d’autres billets par La prof (extra)ordinaire, clique ici!

Isa Belle

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *