Tu as l’impression que tu as à peine eu le temps de boire ton premier mojito de l’été qu’il faut déjà que tu mettes le mautadine de réveil-matin pour arriver à franchir la porte de ta classe à une heure plus ou moins convenable la première journée pédagogique.

Ça compte, les pédagogiques? Ben kin! Lis ceci pour en savoir plus!

Oui. On a eu 8 semaines de congé. (3 de convalescence, 3 de vacances et  2 de préparation mentale pour le retour!) Mais on dirait que la rentrée scolaire arrive toujours trop vite, hein?

Là, tu ressens déjà le stress de septembre te rentrer dedans, sournoisement. 

Tu te dis que tu vas finir par courir après ta queue, comme d’habitude. Essoufflé(e). Fatigué(e). Avec la tête si pleine d’idées d’activités pédagogiques, de planification, de lectures de plans d’intervention, de rencontres de profs, de direction, de parents,… que ton cerveau va te demander un petit verre de vin pour décanter à la fin de la journée, et pas juste le vendredi soir.

Juste à y penser, tu te sens un peu écrasé(e) sous la (LES!) tâches…

Lis pourquoi je veux être une prof un peu paresseuse!

Ta priorité #1

Si cette rentrée, au lieu que ta priorité soit les 82 activités pédagogiques que tu veux réaliser avant la fin du mois d’octobre, tu te priorisais, TOI?

Si cette rentrée, ton objectif de prendre du temps pour préparer toute ta planification détaillée de l’année dans les 2 premières semaines d’école changeait pour prendre du temps pour… TOI?

Si cette rentrée, tous les comités dont tu fais habituellement partie devenaient des activités pour… TOI?

Si ta priorité numéro un de la rentrée, ton objectif, ton but ultime c’était… TOI?

En tant que prof, tu fais souvent passer plein de choses avant tes propres besoins. Surtout à la rentrée scolaire. Bon, tes petits humains d’élèves, c’est parfois difficile de ne pas les faire passer avant toi. Mais, pour le reste? 

Tu sais, tes élèves, ils vont finir par apprendre ce qu’ils ont à assimiler, même si ta planification détaillée de l’année n’est pas terminée le 12 septembre. Et, en plus, ils ne s’en rendront même pas compte! On va tous arriver en juin en même temps!

Ce qui fait que tu es un bon prof, que tes cocos se rappelleront de toi… Bien, c’est TOI.

Ton humanité. Ta compassion. Ton humour. Ta créativité. Ton respect.

Pas le nombre d’heures que tu travailles sur un projet.

Que tu passes 2 heures ou 15 minutes à organiser une activité de grammaire n’a pas d’importance pour eux. C’est la façon dont tu vas leur présenter l’activité qui compte. C’est toi qui vas les motiver. 

C’est TOI qui comptes à leurs yeux!

Alors, pourquoi ta priorité numéro un du mois de septembre ne deviendrait pas tout simplement… TOI? 

Et si lâcher prise faisait de toi un meilleur prof?

Ma rentrée zen

J’ai le goût d’une rentrée toute en douceur cette année.

D’une rentrée avec moins de journées où je me sentirai essoufflée. Tu les connais, ces jours où tu rentres à la maison complètement épuisé(e), la larme à l’oeil sans trop savoir pourquoi? Je n’en veux pas cette année. 

Je veux vivre une rentrée scolaire douce et heureuse. Relaxe. Je veux que mes élèves et moi, on apprenne à se connaître dans un environnement calme et détendu.

Puis, plus j’y pense et plus que je me dis que si je veux éloigner le plus de stress possible lors de ces premières semaines, bien il faut que je pense… à MOI.

***

Tu as le goût d’une rentrée zen, toi aussi? 

Suis le blogue et la page Facebook dans les prochaines semaines pour des trucs, des expériences, des activités simples à faire en classe! Suis la page Instagram pour des photos de mes petits moments et des jeux drôles pour TOI! Pour te changer les idées!

Et, participe à cette douce rentrée en partageant tes moments zen avec le hashtag #marentreezen sur les réseaux sociaux!  Ensemble, on peut tout faire! 

Alors, je t’ai donné le goût de te faire TA rentrée zen à TOI?

Écrit par Isa Belle

Pour d’autres billets écrits par Isa Belle, clique ici!

admin

2 Comments

  1. Valérie gaudet

    Merci 😍 pour ce merveilleux texte !

    21 . Août . 2019
    • admin

      Oh! Merci pour le beau commentaire!

      21 . Août . 2019

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *