Blogue, La prof (extra)ordinaire, Maman etc, P'tite vie de prof, Prof etc / 2019-08-26

Rentrée scolaire: Les 10 commandements du parent (extra)ordinaire

Ton petit rejeton débutera bientôt une nouvelle année scolaire et tu te demandes comment être un parent vraiment extra? Facile, tu n’as qu’à suivre ces 10 petits commandements, qui se veulent un peu humoristiques, évidemment!

1er commandement :

Le matériel de ton enfant, tu identifieras!

Eh oui, il est impératif et vraiment très pratique d’identifier tout le matériel scolaire (et les vêtements) de ton enfant. Ça évite les pertes et les achats en cours d’année. Il y a tellement de vêtements perdus dans les écoles du Québec qu’on pourrait ouvrir une chaîne de très belles friperies. D’ailleurs, je récupère, lave et donne aux élèves défavorisés de  mon groupe à chaque mois de juin une quantité non-négligeable de vêtements.

Pis là, pas de besoin d’autocollants personnalisés hyper tendance pour tout identifier, un bon vieux sharpie fait le travail! Une soirée film et identification en famille!

Note : C’est certain que les petits collants sont bien cutes et très pratiques. Pour en voir passer de toutes les sortes, je te dirai que mon humble expérience d’enseignante au préscolaire combinée à mon expérience de maman te recommande vivement les étiquettes de la compagnie québécoise Colle à moi. Laveuse-sécheuse et lave-vaisselle, ils sont durables et résistants. Ma grande a les mêmes étiquettes collés sur ses contenants depuis la maternelle et elle s’en va en 5e année!

2e commandement :

Le matériel de l’an passé de ton enfant, tu récupéreras!

Ton enfant n’a pas de besoin de tout renouveler ses effets scolaires. Il peut utiliser les mêmes crayons de couleurs en bois, la même gomme à effacer, les mêmes ciseaux et duo-tang, etc. C’est bon pour la planète et pour tes finances.

Les enseignant(e)s suggèrent des marques durables parce qu’elles veulent que les élèves aient du matériel de qualité qui soit durable. Nous avons l’opportunité de comparer les différentes marques et nous suggérons ce que nous trouvons de mieux par expérience. Les enseignant(e)s n’ont pas de ristournes de Steadler ou Crayola!

3e commandement :

De matériel scolaire à bon prix, tu t’approvisionneras!

C’est le bon moment de faire provision de cahiers Canada, de colles en bâton et de duo-tang à prix très avantageux. Lorsque ton rejeton aura épuisé sa réserve de gomme à effacer (oui, certains enfants les mangent!!!) ou de crayons de couleur en feutre en mars, tu n’auras qu’à piger dans ta réserve!

Tu veux lire les 10 commandements d’une sortie scolaire? Clique ici!

4e commandement :

Pour ses lunchs, ton enfant tu impliqueras!

C’est mon plus gros irritant de maman : gérer les lunchs 5 jours par semaine!!! 20 minutes à  laver les petits plats et à les remplir aussitôt pour le lendemain! Une peanut qui ne veut qu’un sandwich au fromage et l’autre qui n’a droit qu’à fruit-légume-fromage le matin! Grr….. Attention, je peux mordre!!!!

Un enfant, dès la maternelle, peut contribuer à la constitution de ses lunchs! Il peut choisir ses collations, sa saveur de yogourt, son fruit, etc.

Petits trucs de maman écolo qui vise le zéro déchet : des petits plats identifiés, une tablette du frigo réservée aux lunchs, des galettes de madame Labriski pour les collations de l’après-midi. Des œufs cuits durs avec des légumes pour le matin. Bref, des trucs soutenants qui fournissent une énergie de qualité.

Confidence de prof : j’ai envie de pleurer lorsque je vois les 2 poubelles de ma classe se remplir après la collation. Tout est rendu emballé individuellement : c’est une catastrophe pour la planète … et pour le budget! Pis on va se le dire, un Yop, ça ne nourrit pas ben ben…

5e commandement :

Pour aller chercher ton enfant en fin de journée, 20 minutes tu prévoiras!

Ben oui, il faut prévoir du temps à notre arrivée au service de garde! Je le vis en tant que prof : ma classe étant située près de l’accueil du service de garde, j’entends sans arrêt des parents presser leur progéniture. Les enfants ont des grosses journées, doivent dealer avec plusieurs intervenants et son épuisés. Il faut parfois leur laisser du temps pour terminer une étape de leur bricolage ou pour aller chercher la boîte à lunch qu’ils ont –encore- oublié.

Je le vis aussi en tant que maman : j’arrive toujours au mauvais moment et ma grande oublie souvent une mitaine à son casier … au 3e étage! Pis là je ravale ma litanie et je prends mon mal en patience.

Les élèves s’habillent et se déshabillent plus de 10 fois par jour, un oubli peut arriver…

6e commandement :

Présent à 100%, tu seras!

Avant d’entrer à l’intérieur de l’école, prends donc le temps de répondre à ce courriel urgent ou de faire cet appel qui ne peut attendre. Laisse ton téléphone dans la voiture. Sois là et écoute ce que ton enfant a à te raconter!

7e commandement :

L’autonomie de ton enfant tu développeras!

Eh oui, ton enfant est capable de transporter son sac et sa boite à lunch! Ce sont ses choses, il doit apprendre à se responsabiliser. Ça me fait toujours rire de voir ces parents transporter 3 sacs et 3 boites à lunch pendant que les enfants marchent plusieurs mètres devant leur parent.

Tous les soirs, tu demanderas à ton enfant de vider sa boite à lunch et de te présenter sa pochette facteur (je crois que c’est universel ce truc-là) et son agenda.

8e commandement :

L’étude et les devoirs, tu superviseras!

Tu as bien lu : superviseras, pas feras! Parfois, j’ai envie d’envoyer une évaluation aux parents pour les féliciter de leur travail!

Évidemment, les élèves de première année ont besoin d’être accompagné pour cette période. Toutefois, plus ils vieillissent, plus ils doivent devenir autonomes.

En outre, il est préférable de faire 20 minutes par jour que de tout condenser en une matinée de fin de semaine. Mais ça, moi aussi j’ai de la difficulté à l’appliquer!

Clique ici pour découvrir une belle façon de travailler l’autonomie pendant les devoirs!

9e commandement :

Les écrans, tu limiteras !

Pis là, je ne parle pas juste de l’utilisation par tes enfants, mais aussi par toi! Idéalement, les interdire le matin avant l’école, le soir avant le dodo et lors des repas. Je dois tout de même avouer que c’est parfois très pratique pendant la préparation des repas, un petit 20 minutes d’écran!

10e commandement :

Avec les intervenants scolaires, tu collaboreras !

Le plus grand expert de ton enfant, c’est toi! L’école a besoin de ta collaboration. Sois présent aux rencontres, lis les communications, réponds lorsque nécessaire.

Il arrivera sans doute une situation avec laquelle tu ne seras pas en accord. Avant de grimper dans les rideaux et d’exiger une rencontre avec la direction en parlant négativement des intervenants devant ton enfant, communique-donc avec les personnes concernées pour éclaircir la situation.

Parle toujours positivement de l’école devant ton enfant.

Le parent d’un de mes élèves s’est déjà présenté en furie à la direction de l’école parce que son enfant se faisait intimidé par des grands en se rendant à l’autobus en fin de journée.

La situation réelle : cet élève était très petit et des élèves d’un autre groupe de maternelle, plus grands que lui, l’interpellait parce qu’ils avaient observé qu’ils étaient dans le même autobus. L’élève de mon groupe ne m’en avait pas parlé, je n’étais pas au courant de cet unique incident.

À retenir : notre enfant nous raconte SA version bien à  lui. Mes filles ne font jamais rien de mal, elles sont parfaites (yeah, right!).

***

Alors voilà, avec ces 10 commandements en tête, tu seras vraiment un parent (extra)ordinaire! J’en aurais bien écrit plus, mais j’ai des lunchs à aller préparer!!!

Bonne rentrée!

Écrit par: La prof (extra)ordinaire

Pour d’autres billets par la prof (extra)ordinaire, clique ici!

admin

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *